L’arbre de vie et l’arbre du savoir – Jean Greisch

L’arbre de vie et l’arbre du savoir – Jean Greisch

Cet ouvrage se propose d’ouvrir une enquête systématique sur les rencontres entre la phénoménologie et l’herméneutique dans la philosophie du XXe siècle. Le premier philosophe à avoir envisagé la possibilité d’une métamorphose herméneutique de la phénoménologie est Heidegger. En effet, la thématique centrale de ses cours donnés de 1919 à 1923 à l’université de Fribourg-en-Brisgau constitue l’élaboration théorique et la mise en oeuvre pratique d’une  » herméneutique de la vie facticielle « , qui débouche également sur une phénoménologie de la vie religieuse. L’interprétation systématique de ce programme poursuit trois objectifs : éclairer sous un jour nouveau le différend entre Heidegger et Husserl, symbolisé par l’opposition de l’arbre de vie et l’arbre du savoir ; dégager le profil original d’une conception de l’herméneutique en débat avec les philosophies de la vie (Dilthey, Bergson et Nietzsche) ; montrer l’incidence de ces premiers cours sur l’itinéraire philosophique ultérieur de Heidegger. Par-delà l’intérêt généalogique de ces textes, l’ouvrage met en évidence l’actualité que revêt l’herméneutique heideggérienne dans le paysage de la phénoménologie la plus récente.

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *