Lady Scarface – Diane Ducret

Lady Scarface – Diane Ducret

Elles sont meurtrières, frondeuses, séductrices, esprits rebelles et libres, elles ont choisi d’être des Lady Scarface, à la vie à la mort… De la

naissance des bordels de Chicago à celle d’Hollywood, Diane Ducret nous plonge dans l’intimité des  » fiancées de la poudre « , les femmes du

clan d’Al Capone et autres gangsters qui ont fait trembler le monde.

Chicago. Début des années folles.

Le Syndicat du crime n’est pas qu’une affaire d’hommes, il se conjugue aussi au féminin.

Elles sont fugueuses, frondeuses, parfois meurtrières, mais toujours rebelles. Elles s’appellent Mary Josephine Capone alias
Mae, Ada et Minna Everleigh,
les Impératrices du vice, Margaret Collins,
la Fille au baiser mortel, Louise Rolfe,
l’Alibi blond, Bonnie Parker,
la
Juliette au revolver, ou encore Virginia Hill,
le
Flamant rose : elles sont les compagnes d’infortune comme de gloire d’Al Capone, Clyde Barrow ou Bugsy Siegel, barons noirs des années de

plomb qui ont fait trembler l’Amérique.

Traquées par le légendaire patron du FBI John Edgar Hoover, muses de la prohibition et de ses fêtes décadentes, elles n’ont rien à envier aux

gangsters, l’intelligence et les talons hauts en prime.

Le crime ne paie peut-être pas, mais il séduit toujours. A partir d’archives déclassifiées du FBI et d’Alcatraz, de journaux de l’époque,

d’entretiens avec des descendants et de documents inédits, Diane Ducret dévoile avec le talent qu’on lui connaît l’intimité de celles qui ont

choisi d’être des
Lady Scarface, à la vie à la mort…

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *